Samedi. –

Jésus fils de Marie, salut du monde, que le Seigneur me soit
favorable, doux et propice, qu’il m’accorde un esprit sain et volontaire
pour lui rendre l’honneur et le respect qui lui sont dûs, lui qui est le
libérateur du monde. Personne ne peut mettre la main sur lui parce que son
heure n’était pas encore venue, lui qui est, qui était et sera toujours, a été
Dieu et homme, commencement et fin. Que cette prière que je lui fais me
garantisse éternellement contre mes ennemis. Ainsi soit-il. Jésus de
Nazareth, roi des Juifs, titre honorable, Fils de la Vierge Marie, ayez pitié
de moi, pauvre pécheur, et conduisez-moi selon votre douceur dans la voie
du salut éternel. Ainsi soit-il. Or Jésus, sachant les choses qui lui devaient
arriver, s’avança et leur dit : « Que cherchez-vous ? ». Ils lui
répondirent : « Jésus de Nazareth ». Jésus leur dit : « C’est moi ». Or
Judas qui devait le livrer était avec eux. Aussitôt qu’il leur eut dit que
c’était lui, ils tombèrent à la renverse par terre. Or Jésus leur demanda de
rechef : « Que cherchez-vous ? » Ils lui dirent encore : « Jésus de
Nazareth ». Jésus leur répondit : « Je vous ai déjà dit que c’était moi ». Si
c’est moi donc que vous cherchez, laissez aller ceux-ci (parlant de ses
disciples). La lance, les clous, la croix (croix), les épines, la mort que j’ai
souffert, prouvent que j’ai effacé et expié les crimes des misérables :
préservez-moi Seigneur J.C., de toutes plaies de pauvreté et des embûches
de mes ennemis, que les cinq plaies de Notre-Seigneur me servent
continuellement de remède. Jésus est la voie (croix), Jésus est la vie (croix),
Jésus est la vérité (croix), Jésus a souffert (croix), Jésus a été crucifié
(croix), Jésus, Fils de Dieu vivant ayez pitié de moi (croix). Or Jésus
passant, allait au milieu d’eux, et personne ne mit sa main meurtrière sur
Jésus, parce que son heure n’était pas encore venue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *