opened book

Jeudi

Eclairez mes yeux d’une véritable lumière, afin qu’ils ne
soient pas fermés d’un sommeil éternel, de peur que mon ennemi n’aie lieu
de dire que j’ai eu l’avantage sur lui. Tant que le Seigneur sera avec moi,
je ne craindrai pas la malignité de mes ennemis. O très doux Jésus,
conservez-moi, aidez-moi, sauvez-moi ; qu’à la seule citation du nom de
Jésus, tout genou fléchisse, tant céleste, terrestre, qu’infernal, et que toute
langue publie que Notre- Seigneur Jésus-Christ jouit de la gloire de son
Père. Ainsi soit-il. Je sais, à n’en pas douter, qu’aussitôt que j’invoquerai
le Seigneur en quelques jour et heure que ce soit, je serai sauvé. Très doux
Seigneur Jésus-Christ, Fils du grand Dieu vivant, qui avez fait de si grands
miracles par la seule force de votre très précieux nom, et avez enrichi si
abondamment les indigents, puisque par sa force les démons fuyaient, les
aveugles voyaient, les sourds entendaient, les boiteux marchaient, les muets
parlaient, les lépreux étaient nettoyés, les infirmes guéris, les morts
ressuscités ; car aussitôt qu’on prononçait le très doux nom de Jésus,
l’oreille était ravie et la bouche remplie de ce qu’il y a de plus agréable ;
à cette seule prononciation dis-je, les démons prenaient la fuite, tout genou
fléchissait, toutes les tentations, même les plus mauvaises étaient
déracinées, toutes les infirmités guéries, toutes les disputes et combats qui
sont et étaient entre le monde, la chair et le diable étaient dissipés, et on
était rempli de tous bien célestes, parce que quiconque invoquait ou
invoquera ce saint nom prononcé par l’Ange, même avant qu’il fut conçu
dans le sein de la Vierge était et sera sauvé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *